Minimalism

Elegant Simplicity est évidemment très proche du courant minimaliste. Aux Etats-Unis, Joshua Fields Millburn & Ryan Nicodemus revendiquent près de 20 millions d’adeptes. voir https://www.theminimalists.com/ 

Ils donnent des conférences dans le monde entier, et leur démarche est réellement intéressante. Elle est excessivement visible car relayée de manière incessante, et avec une grande qualité, sur tous les supports et réseaux sociaux. Faire connaître nos initiatives est un point fondamental sur lequel nous reviendrons tout au long du blog. Sans oublier que dans Elegant Simplicity, il y a le mot Simplicity.

Toutefois il est important de noter que de le Minimalisme est avant tout un courant artistique, né dans les années 60 aux Etats-Unis. Il prend ensuite une expression dans les années 80 dans un courant architectural. Celui-ci, d’inspiration japonaise, cherche l’alignement des plans, couleurs, lumières, de manière à soulager l’espace pour révéler l’invisible et le spirituel.

De cette vision architecturale du minimalisme nous sommes plus proches bien sûr. La vision du minimalisme qui est donnée ici explore notre rapport à la matière, mais aussi notre rapport à l’usage de la matière. De quoi ai-je vraiment besoin? Comment vais-je en user?

En septembre 2017 j’ai décidé de ne vivre qu’avec 43 objets, ce qui a été un gros effort pour limiter le nombre d’objets dont je me servais. Cette aventure, que j’ai intitulée #Smart43 est racontée par Le Journal Minimal dans une série d’articles qui sont publiés tous les vendredis depuis décembre 2017.

Sources: https://www.britannica.com/art/Minimalism , https://en.wikipedia.org/wiki/Minimalism,